Découvrez la formation pour devenir pilote d’ULM

Piloter un ULM ne s’improvise pas. Voler seul(e) à bord d’un Ultra Léger Motorisé nécessite l’obtention d’un Brevet de Pilote. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de transporter un autre passager à bord d’un ULM. Comment se former afin d’obtenir le brevet de pilote ? Où se former ? On vous dit tout.

La formation brevet de pilote d’ULM : une partie théorique et une partie pratique

De nombreuses informations sont dispensées aux élèves pilotes. Le brevet de pilote d’ULM peut également être délivré selon le principes des équivalences, mais nous allons ici nous concentrer sur la formation classique.

En quoi consiste la formation théorique au brevet de pilote d’ULM

L’apprentissage du Manuel du Pilote ULM  est un préalable. En effet, des informations cruciales s’y trouvent… Tout élève doit mettre le nez dans ce manuel pendant de nombreuses heures. Parallèlement, des instructeurs spécialisés proposent des cours collectifs en salle. Tout cet apprentissage a pour objectif le passage de l’examen théorique pour obtenir le brevet de pilote d’ULM.

L’examen théorique pour obtenir le brevet de pilote d’ULM

Cet examen théorique est proposé sous forme de QCM. 60 questions le jalonnent, et reprennent l’intégralité du programme vu en cours, et dans le manuel du pilote ULM.

C’est dans un centre d’examen de la Direction Générale de l’ Aviation Civile que cette épreuve théorique se déroule.

En quoi consiste la formation pratique au brevet de pilote d’ULM ?

D’ores et déjà, la découverte de l’appareil est la première des étapes à la formation théorique. Conjointement les cours prodigués par les instructeurs viennent étayer les connaissances techniques des élèves à propos de l’appareil.

Puis, ce sont les leçons de pilotage qui débutent. Au fur et à mesure que les élèves gagnent en assurance, des exercices de décollage et d’atterrissage sont soumis aux futurs pilotes. Ils apprennent à naviguer en autonomie, tout en respectant la sécurité et les consignes de vol.

Afin de vérifier que les pilotes sont capables de voler seuls hors du cadre des cours de pilotage, ils doivent passer un examen pratique. Cet examen se déroule en deux temps.

Une première partie, au sol, permet de contrôler que toutes les connaissances théoriques sont acquises sur la classe d’ULM pratiquée.

Puis, la seconde phase de l’examen pratique s’effectue le temps d’un vol. L’ élève pilote doit prouver qu’il sait vérifier chaque procédure (contrôle, sécurité), et qu’il navigue dans les airs, en toute sécurité. Le pilotage est évalué, et l’examinateur va s’attacher à vérifier que son élève n’oublie aucune règle. C’est principalement la capacité à voler parfaitement, sans se mettre en danger (ni autrui) qui est vérifiée lors de cet examen pratique au brevet de pilote d’ULM.

La formation au brevet de pilote d’ULM est-elle accessible à tout le monde ?

Se former pour devenir pilote d’ULM est possible à partir de l’âge de 15 ans révolus. Il est en revanche impératif de détenir un certificat médical de non contre indication à la pratique de l’ULM.

Quid des personnes en situation de handicap, souhaitant se former au brevet de pilote d’ULM

Si aucune contre indication (suite à avis médical) et si le directeur pédagogique du centre de formation au pilotage d’ULM n’émet pas son véto, une personne en situation de handicap peut entamer une formation.

 

 

 

Articles récents
ulm au pays basque
Guide touristique dans le pays basque

Guide touristique dans le pays basque Le Pays basque est une région située au nord de l’Espagne, à la frontière avec la France. C’est une

ulm
Ce qu’il faut savoir sur le gyrocoptère

Les gyrocoptères, également appelés autogires, sont un type de giravion qui combine les caractéristiques des hélicoptères et des aéronefs à voilure fixe. Ils sont équipés